Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2009-05-29T13:12:00+02:00

habits de poupée : manteau, bonnet, bottes, col roulé...

Publié par Pamina




Fournitures :

- une vieille paire de chaussette de laine (col roulé et bonnet)
- chutes de tissu (jupe et bottes)
- chute de lainage (manteau)
- un lacet (facultatif)
- fil élastique
-élastique fin (évaluer la longueur sur le tour de taille de la poupée)


Réalisation :

Découper les 2 chaussettes au ras du talon . Dans la 1ère rapprochez le haut et le coudre pour le fermer avec un fil épais, faites plusieurs tours. Surfilez le bas au point zig-zag. Le bonnet est terminé.

Dans la 2ème chaussette découpée elle aussi au ras du talon, faire 2 encoches aux ciseaux au niveau des bras , vérifiez que les bras passent bien, et surfiler ces encoches ainsi que le bas comme pour le bonnet. Le pull à col roulé est terminé. ASTUCE : si vous faites les encoches à peu près à la moitié et si vous avez, comme moi, utilisé des chaussettes de deux couleurs, vous pourrez alterner le haut et le bas du col roulé.

Décalquer le patron de la jupe trapèze, faire l’ourlet du bas  fil assorti  identique ou d'une autre couleur.
Coudre les 2 côtés endroit contre endroit. Faire un revers en haut de la jupe, coudre et passer de l’élastique avec un passe-lacet ou une épingle à nourrice. Arrêter par un point et refermer. La jupe est terminée.

Prendre la chute de lainage et découper le manteau suivant le patron à  taille réelle, on doit avoir un  dos, et 1 devant que vous fendrez en deux.

Avec le lacet ou du coton, ruban etc..vous pouvez agrémenter le manteau sur les coutures des manches et les devants ainsi que le col (j’ai utilisé le point zig-zag). Faire un ourlet dans le bas. Terminé le manteau !

Passons aux bottes : décalquer le patron des bottes, endroit contre endroit, et celui des semelles. Coudre  les hauteurs ;  on obtient un tube que l’on ajoute aux semelles en mettant les lettres en face les unes des autres.

Enfin, on passe un fil élastique au niveau de la cheville pour affiner un peu.

NB : le tube vous semblera grand, mais si on le fait plus petit, le pied de la poupée ne passe plus, d’où l’emploi du fil élastique.

Eugénie n’aura pas froid cet hiver !!

Voici les gabarits :


Voir les commentaires

2009-05-28T11:55:00+02:00

sac ethnique bi-colore 3ème version- cadeau fête des mères.

Publié par Pamina

Spécial "fête des mères ".

3ème et dernière version de ce sac ethnique bicolore, le tissu est épuisé: cette fois-ci j'ai ajouté deux poches sur l'extérieur, ce qui fait qu'il peut se porter indifféremment d'un côté ou de l'autre : côté gris avec la rosace, côté batik avec les deux poches. Il y a une autre poche à l'intérieur.

Voir les commentaires

2009-05-26T14:43:00+02:00

grande toile à la robe

Publié par Pamina


Cette fois-ci j'ai pris une toile de 100x80cm; et une forme un peu différente de la première robe, mais le principe est le même : peindre le fond et coller la robe avec du vernis - colle et laisser sécher, puis, coller les accessoires.

La toile a été mise au mur dans la montée de mon escalier, d'où la position un peu penchée prise de dessous.

Voir les commentaires

2009-05-23T15:36:00+02:00

Sac de plage toile à matelas et imprimé oiseau

Publié par Pamina


Voilà un autre sac de plage, coutures anglaises sur les côtés : (coudre envers contre envers, puis retourner sur l'endroit et recoudre les côtés, la couture se trouve emprisonnée à l'intérieur, finition plus propre)

Les sangles sont plus près de la poche centrale, ce qui fait que cela baille moins au centre.

J'ai fait des pinces dans le bas pour donner de l'ampleur au sac.

point fantaisie pour fixer la poche.

Voir les commentaires

2009-05-23T09:09:00+02:00

Tarte feuilletée au saumon, asperges et oseille

Publié par Pamina



Ingrédients

- une pâte feuilletée pur beurre,
- une queue de saumon frais (environ 500 grs)
- 3 œufs
- 100 gr de râpé
- crème fraiche allégée 10cl
- 25cl de lait
- 4 feuilles d’oseille
- un bocal d’asperges blanches ou vertes
- sel, poivre.


Préparation :

Faire préchauffer le four th 7.

Mettre la queue de saumon à cuire au court-bouillon dans une grande casserole, vérifier avec un couteau de temps en temps qu’il est cuit à cœur.

Pendant la cuisson, laver l’oseille, ôter la nervure centrale et la  découper en lanières aux ciseaux.

Dans un saladier, casser 3 œufs, rajouter la crème fraiche, le lait, sel, poivre, le râpé et les lanières d’oseille, remuer le tout : rajouter du lait si cela vous parait trop épais, cela ne  doit pas être trop liquide non plus.

Rajouter les asperges coupées en petits tronçons, et remuer  le tout.

Lorsque le saumon est cuit à cœur, le déposer dans une assiette et effilocher la chair, il ne doit pas rester d’arrête. Laisser quelques morceaux et remettre le tout dans le saladier. Remuer une dernière fois.

Garnir la pâte feuilletée avec ce mélange et répartir équitablement ce mélange qui a tendance à s’accumuler au centre.

Enfourner et laisser cuire th 7 pendant 5/6 mn puis baisser  à 6 (180°) pendant 25 mn.


A déguster en entrée ou en plat principal avec une salade verte.





Voir les commentaires

2009-05-21T13:39:00+02:00

habits de poupée : eugénie tenue de nuit

Publié par Pamina




Fournitures :

- une chute de pilou ou de coton fleuri de 18x16cm pour la chemise de nuit
- du fil élastique pour le tour de cou
- de la feutrine pour la robe de chambre et les chaussons (voir gabarits en taille réelle)

-         point fantaisie sur MAC


Réalisation :

En suivant le gabarit, découper deux pièces identiques, dos et devant. Découper le tour de cou, les 2 pièces ensemble, puis, endroit contre endroit coudre les côtés en s’arrêtant à 6cm du haut pour l’emmanchure. Ourler les deux emmanchures (photo) et remettre à l’endroit. Faire passer le fil élastique sur le tour de cou, ne pas trop serrer, vérifier de temps en temps, que la tête passe. J’ai découpé le bas de la chemise aux ciseaux cranteurs.

La chemise de nuit est terminée, sauf si vous avez une chute de dentelle à coudre par-dessus l’élastique.

La robe de chambre : Décalquer le gabarit et l’épingler sur la feutrine : découper  à 1cm tout autour pour les coutures.

Comme pour la chemise : coudre les côtés, rajouter la parementure sur le devant. Broder les points fantaisie sur l’endroit. Couper un petit rectangle dans une chute et faites une poche que vous pouvez broder aussi. Pas besoin de faire d’ourlets !

Pour les chaussons, idem : faites bien coïncider les points entre eux, après avoir cousu les arrières des dessus (B/B’), coudre tout le long de la semelle et retourner sur l’endroit, faites un petit revers si vous trouvez que les chaussons montent un peu haut.

si vous voulez décorer le dessus des chaussons ; faites-le avant de les coudre.

J’allais oublier le « doudou », je l’ai dessiné à main levée sur une chute pliée en deux, j’ai découpé un peu plus large et j’ai suivi  mon dessin avec ma MAC  puis  j’ai retourné le tout et ai dessiné un visage.

N’est-elle pas mignonne la petite Eugénie ? allez, vite une petite histoire et au dodo !Voici maintenant les gabarits grandeur réelle .

 

Voir les commentaires

2009-05-19T14:03:00+02:00

Tableau féminité (robe sur toile)

Publié par Pamina


Fournitures :

- une grande toile à peindre
- du tissu voile de coton genre « toile à beurre »
- du vernis-colle
- papier calque
- carton-mousse (escarpins)
- peintures acryliques, pinceaux
- amidon
- bijou fantaisie (facultatif)
- collant double face.


Réalisation :


Commencer par découper une forme de robe dans le voile de coton qui est très léger, je vous joins mon modèle si vous n’en n’avez pas..

Préparer l’amidon : pour cela, faites cuire une grande casserole de riz, filtrer l’eau de cuisson, la laisser refroidir, et la transvaser dans une bassine où vous ferez tremper la forme de la robe.

Pendant ce temps, peindre  la toile – ici mélange de bleu, noir, gris et  touches de vert-


Essorer la forme de robe et la faire sécher : (sans la rincer bien sûr).

Lorsqu’elle est sèche, et que la  toile est sèche aussi, appliquer la robe raidie sur celle-ci à l’aide du vernis-colle en tapotant avec un gros pinceau,  faire des plis (donc prévoir une forme légèrement plus grande que la toile) et laisser sécher  (c’est assez long car il faut beaucoup de vernis-colle).Voilà la robe collée, en  séchant le vernis-colle devient transparent.

Pendant ce temps, décalquer les escarpins  et les reporter sur du carton-mousse : les peindre puis les découper au cutter (modèle trouvé sur le net).

Fixer les escarpins à l’aide de petits morceaux de  collant double-face sur la toile, en les faisant dépasser du tableau.

Lorsque l’ensemble est sec, terminer par un accessoire, collier, broche, que vous collerez sur la robe.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog