Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

çà va mieux en le disant : la communauté Emmaüs



Il y a longtemps que je n'ai pas poussé un coup de gueule..eh bien voilà.

Cela fait plusieurs  années que je me déplace à la communauté Emmaüs d'Hédé (Ille et Vilaine) pour y déposer des affaires en bon état , parce que je n'ai pas la place pour les  entreposer.


Je croyais que les compagnons, pauvres bougres en ré-insertion, devaient afficher au moins un minimum de politesse vis à vis des donneurs, hélàs!..

La semaine dernière, je fais une cinquantaine de kms pour déposer une machine à coudre en état de marche, et un sac rempli de choses diverses, j'appelle un compagnon pour m'aider à décharger ma voiture, (j'ai des problèmes de dos et ne puis rien porter de lourd.) je lui dis bonjour : pas de réponse : çà commençait bien ...il consent à prendre la MAC puis me laisse l'énorme sac, je le rappelle, il me répond que "je n'ai qu'à le faire..."..La moutarde commence à me monter au nez, j'en appelle un autre, plus aimable, qui, non seulement  me salue mais prend mon paquet...

J'en profite pour lui dire que son collègue est un malpoli et que la prochaine fois, je m'adresserai à une autre associatiion caritative parce que ce n'était pas la première fois que j'étais reçue de la sorte.


Alors ok : vous allez me dire  que ce sont des cabossés de la vie, mais justement, s'ils sont là, c'est pour se réconcilier avec elle, et ré-apprendre à vivre en vue d'une ré-insertion: ...à mon humble avis, ils sont bien mal partis pour (re)-vivre en société, s'ils en oublient les règles les plus élémentaires.

En ce qui me concerne, il n'auront plus rien de ma part, d' autres associations  moins connues sont tout aussi méritantes

Qu'en aurait pensé l'Abbé Pierre ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Pamina


Voir le profil de Pamina sur le portail Overblog

Commenter cet article

potiron catherine 25/02/2011 15:19



voilà moi je vais à rennes, et les gens d'emaûs son très gentils,il ne faut pas génèraliser, ,je crois que tout dépend de la façon dont vous vous adresser à la personne qui est devant vous....



Pamina 26/02/2011 13:07



Je ne généralise pas, je suis toujours bien réçue dans le reste de la France, sauf à Rennes, il y a un mois, je dépose une caisse de livres (rue des Ormeaux puisque vous connaissez) à gauche de
la porte d'entrée, un compagnon surgit en glapissant "pas là! pas là!!", c'est avec calme que je lui ai répondu " bonjour d'abord...et accessoirement merci..."puis j'ai tourné les talons..Il faut
croire que ma tête ne leur revient pas (idem à Hédé), ou alors je suis ENCORE tombée sur un mauvais jour...par contre les vendeurs sont très aimables, je tiens à le dire.



duluc 03/10/2010 09:25



je comprends votre agacement ...c'est vrai que la pauvreté  n'est plus ce qu'elle était...tout est " normal "... donner comme recevoir.... les choses   n'ont plus de prix ...on
prend , on jette.....certains jeunes non déshérités ne prennent plus la peine de dire merci à un cadeau...courage ...il faut quand même continuer à partager


 



Pamina 03/10/2010 16:24



oui, j'ai trouvé à 4km de chez moi, une association "entraide et solidarité", ils sont très contents de ce qu'on leur donne, et ils tiennent un grand stand dans les vide-greniers de la région, çà
marche très bien m'a dit la responsable, car ils y vendent de tout! alors tant mieux, et en plus ils disent merci! un mot, qui, comme vous dites, on entend de moins en moins surtout chez les
jeunes à qui tout est dû..



ROZET Christine 29/09/2010 15:38



Bonjour, juste un petit témoignage: il y a 18 mois, Maman décède à Paris ( je suis de l'Ain) j'appèle les " petits frères des pauvres" pour débarasser l'appartement, une fois les lieux vidés, le
"chef" me 800 euros, alors qu'ils ont emporté de beaux meubles, de la belles vaisselles...tout était en parfait état. De colère, je leur ai demandé de tout remonter (5ième étage sans
ascenceur)...le " chef" a fait la "gueule" mais n'a plus rien demandé. Bravo, "les petits frères de pauvres", certains ont de belle mentalité...Je vous embrasse et je suis de tout coeur avec
vous.



29/09/2010 15:58



oui, il n"y a plus d'esprit de charité parmi ces gens là, dans votre cas, il semble que vous ayez eu affaire à une brevis galeuse - on va encore me taxer de méchante - mais il y a des gens qui
profitent de l'état de détresse suite au décès d'un proche, pour tenter de vous arnaquer, çà aurait pu marcher..vous avez bien fait j'aurais agi de la même manière. emmaûs débarrasse gratuitement
aussi à domicile - soi-disant-



Cerise violette 25/09/2010 11:07



Certains sont plus que cabossés de la vie . J'ai eu l'occasion de travailler avec eux.Il y a de grands malades mentaux , non dangereux , stabilisés mais schizo et psychotiques .Tu es tombée le
mauvais jour ou bien celui là est toujours comme çà mais d'aitres sont là en étape à une réinsertion .


Un compagnon caissier m'avait dit être maltraité par un autre et qu'il luttait beaucoup pour se faire respecter. Tu peux contacter le responsable de la communauté .C'est un travailleur social .Il
peut mettre le compagnon irascible un peu moins au contact du public , des donateurs .


On retrouve la même chose dans les autres associations caritatives mais à un moindre degré parce qu'il y a beaucoup de bénévoles qui ne sont pas dans le besoin psychique ou social .


Bises du Maroc



Pamina 29/09/2010 16:00



c'est vrai, j'ai pensé aussi, avec le recul, que je suis tombée sur quelqu'un qui avait peut être "une dent" contre les femmes, ceci dit, les autres, sans être aussi désagréables, ne sont pas
avenants non plus. Ils sont pourtant bien contents de nous trouver pour les faire vivre.



bettyb 23/09/2010 21:24



il m'est arrivé la même mésaventure au mans


un compagnon a fait le tri dans mon coffre et m'a laissé tous les bibelots et les vêtements.


seul un moulin à grain l'a intéressé


doit on tout mettre à la déchetterie?


par ces temps où la âuvreté s'amplifie j'ai crû rêver



Pamina 24/09/2010 10:04



C'est tout de même malheureux de faire les difficiles, alors que beaucoup de personnes s'habillent chez eux..il parait qu'ils croûlent sous les bibelots, mais après un tri qui constitue une
partie du travail des compagnons, certains bibelots peuvent séduire, si ce n'est par leur valeur, du moins évoquer des souvenirs chers..


Après on nous culpabilise parce qu'on jette trop!



coccirine 23/09/2010 16:15



Je suis tout à fait d'accord avec toi, la moindre des politesses était de répondre à ton bonjour, d'autant plus que tu lui apportais son gagne pain en quelques sortes.


J'ai souvent l'occasion d'aller déposer aussi, ainsi que d'acheter, une fois j'ai fait mettre une bricole de côté à la caisse en attendant que je finisse mon tour et lorsque je suis repassée à la
caisse, le monsieur avait vendu à une autre personne ce que je lui avait fait mettre de côté parce que cette personnes avait acheté beaucoup de choses et que l'objet l'intéressait aussi,
j'étais furax, mon argent vallait bien celui de l'autre personne. J'ai pu remarqué que parfois on vendait à la tête du client !!!!! et je ne trouve pas cela normal non plus 



Pamina 24/09/2010 09:58



alors ça, c'est carrément malhonnête! j'aurais (encore!) rouspété . quant aux prix, c'est du n'importe quoi, une copine a acheté une saucière en véritable porcelaine à 50cents, quant à moi
j'avais repéré un petit rouet qui me semblait en bois, en fait, il était en plastique, estampillé "offert par bergères de france" et étiqueté 15 euros. Etonnant non



constant 20/09/2010 17:53



je suis bien sure d'accord avec vous, en ce qui est de la politesse qui est une des clés du savoir vivre .mais ,je pense que vous ne connaisser pas les "règles "dans ces mêmes communautés
.J'entends dire que "ma fois" ils sont pas si mal ,ils ont un toit ,mangent ,n'ont pas de soucies de factures ou autres, comme chacun de nous mais pour autant c'est pas le paradis .Emmaus ne fait
pas un cadeau a ces compagnons , bien sure ,ils ont une chanbre ,des vêtements ,de la nouriture etc..en contre partie ,ils travaillent et ils sont bien loin de nos 35 heures /semaine . je pense
que tout est fait pour que les bons compagnons  restent dans les locaux et que rien est fait pour qu'ils en sortent . Bien sure il y a des exceptions mais a quel prix .Emmaus et je
mesure mes mots est une secte qui exploite a ciel ouvert la faiblesse de chacun de nous et surtout les pauvres gens . L'image de l'Abbé Pierre se vends très bien et nous pauvres mortels
pensont faire une bonne action ,. Entre nous faut il faire 40 km pour une mac et quelques bibelots ? La pauvreté est partout autour de nous . Pour moi ,je prèfère le donner directement aux
pauvres près de chez moi sans aucun intermédière .Les caisses d'Emmaus sont pleines et leur biens immobiliers feraient palir plus d'un , .Ne pensez pas que je sois contre cette assos
mais si cela était mieux géré  ,nos chers compagnons seraient beaucoup plus polis  .Ces gens ne doivent pas être les bouccémiçaires d'un système qui les dètruis  .Amicalement
Patrick



Pamina 20/09/2010 18:33



merci Patrick, j'ai fait plusieurs kms, car comme beaucoup, je croyais faire plaisir, apporter du travail, des petites choses en bon état à vendre à bon prix pour améliorer l'ordinaire.Vous
m'avez fait comprendre qu'ils n'attendent pas après ça. Merci d'avoir remis mes pendules à l'heure et de m'avoir ouvert les yeux, c'est devenu du buizeness, où seuls les responsables
d'enrichissent, (j'ai entendu dire que la cour des compte ne pouvait avoir accès à leur comptabilité..) je trouverai des associations moins riches et plus méritantes, le choix - hélàs! ne manque
pas..


 


bon courage et bien à vous.


pamina



Françoise41400 20/09/2010 15:09



Est-ce que la 1ère personne était "comme il faut" pour répondre une chose pareille. N'y a t-il pas un responsable dans ces structures ? Mais on n'empêchera jamais de dire que pour certaines
personnes tout leur est dû. C'est déjà pas mal quand on leur donne des vêtementsplûtot que de les laisser chez soi à bouloter par les souris. Chez moi, le secours populaire a instauré des
horaires pour le dépot de sacs ou autre. Pas forcément avec ma disponibilité et c'est pas à côté de chez moi. ALORS, je mets à la porte content ou pas, c'est ainsi. Ou alors je mets à la Croix
Rouge (containers à disposition sur les parkings de supermarché)



Pamina 20/09/2010 15:27



Un ancien compagnon vient de répondre sur leurs conditions d'hébergement, apparemment, ils ne sont pas mieux considérés à l'intérieur de la communauté que dans la vie, ceci dit, je maintiens :
bonjour et merci sont les deux mamelles de la politesse..et "çà n'écorche pas la langue" comme on dit :



constant 20/09/2010 13:07


bonjour a toutes et a tous , je me présente ,je suis un ancien compagnon d'Emmaus et ce que je peux lire dans vos commentaires sont assez durs .Aujourd'hui ,la plupart des compagnons sont étrangés
et ne connaissent pas ce "genre d'association ",mais de grace ne les prennez pas pour des demeurés ou des cabossés de la vie (comme vous dites).Pour ma part ,je pense que Emmaus et ces responsables
ne font pas d'effort pour la réinsertion de ces personnes .Ce qui compte maintenant ,c'est les chiffres et le coté humain est largement laissé de coté .Petit rapel ,les responsables de communauté
sont salariés (entre 1500 et 3000 euro /mois )puis il y a le compagnon (entre 40 et 70 euro /semaine ).Ces gens là , peuvent rester 20 ou 30 ans a Emmaus sans avoir les mêmes droits qu'un salarié
"ordinnaire" ,je pense surtout a la retraite mais aussi condition de travail .Ils sont tout simplement exploités par un mouvement qui donne bonne concience aux donnateurs et permet aussi a des
brocanteurs ou de revendeurs de s'enrichirent ,reste cette minoritée de pauvres qui le restent .Alors comme on dit si bien aujourd'hui ,cela est de la poudre aux yeux ,Emmaus ne fait rien
concrètement pour incerer ces gens la ,le jour ou ils sont mis a la porte du jour au lendemain ,ils repartent a nouveau a zéro ,Emmaus le soutien moral (voir plus)de notre chére gouvernement depuis
longtemps ,cela afin de nettoyer nos rues de la pauvreté et de la rendre invisible .Alors ne vous trompez pas de cible mais allez plutot voir les responsables et posez leur les bonnes questions en
ce qui concernent les compagnons travailleurs mais non salariés et sans aucuns recours sur le plan juridique (pas de contrat de travail ) COMMENT APPELER CELA ??? AMICALEMENT PATRICK


Pamina 20/09/2010 15:23



Merci de cette mise au point, ce côté là, effectivement ,n'est pas connu du grand public, tout le monde se doute bien,
qu'emmaus 2010 n'a plus rien à voir avec Emmaus 1954, et le Père parti, les choses ne vont pas aller en s'arrangeant, la mane est trop belle pour certains pour ne pas s'engouffrer dedans et faire
du bénéficie au mépris du côté humain, je suis à 150 % d'accord avec vous. On croit tous que cette structure vous met le pied à l'étrier pour rebondir, ce n'est apparemment pas le cas, je n'ai
pas généralisé dans mon article coup de gueule, mais, admettez avec moi, que même un étranger peut dire bonjour et merci, on ne lui en demande pas plus, certains donnent ainsi une mauvaise image
des compagnons. Je regrette que cela vous ait heurté car vous êtes sûrement quelqu'un de bien; j'espère que la vie sera plus douce avec vous qu'elle ne l'a été jusqu'à présent. amicalement
Pamina



Kalypso 19/09/2010 19:35



Je suis entièrement d'accord avec votre réaction. De plus, il ne manque pas d'associations qui ne demanderont pas mieux que d'accepter ce que nous offrons de bon coeur. D'accord, nous n'offrons
pas du matériel neuf mais en bon état. Chez certains, il faudrait peut-être que nous gardions les anciennes choses et leur donner les neuves!!!



Pamina 20/09/2010 10:15



et encore!! je ne suis pas sûre que ça les rendrait polis, . bonne semaine



magali 19/09/2010 17:39



il serai bien peiner



Pamina 20/09/2010 10:13



je crois qu'il lui aurait fait la morale car il avait du caractère et c'est très bien.



Nounou Sévérine 19/09/2010 11:41



Malheureusement, par chez nous il y a de plus en plus de personnes qui se plaignent aussi de cet accueil...


Pour ma part, je donne à l'Association Don de Soie qui est au bout de ma rue... Mais cela fait aussi 2 fois que je ne suis pas bien reçue : je "dérange" parce que je pose une question, et j'ai
aussi eu droit à un soupir, parce que j'apportais de nouveaux cartons pleins de livres, ainsi que des affaires pour bébé... Je comprends l'on puisse ne pas être de bonne humeur un jour, mais
quand on est en face de "clients", il y a un minimum de savoir vivre ! Les pb doivent rester à la maison, quand on est au travail (même si c'est du bénévolat !).


Bisous



Pamina 20/09/2010 10:06



Surtout si c'est du bénévolat: le bénévolat ça suppose du don de soi (ou de soie) on ne vient pas les chercher ces
personnes, elles sont volontaires, souvent de grand coeur, alors pourquoi être aigrie ? ya qu'a laisser tomber si on n'a pas la "vocation"bisous



misspetitpoi 19/09/2010 08:19



Quand Pamina pas contente, elle le dit. T'as raison, faut pas se laisser emm....mais pourquoi sanctionner l'association pour un mec mal embouché? ceci dit, il existe bien d'autres associations.
Les orphelins d'Auteuil viennent à domicile prendre tout ce que l'on donne, surtout lorsqu'il s'agit de meubles et autres volumineux.Passe un bon dimanche.



Pamina 20/09/2010 10:01



oui, mais ce n'est pas la première fois que je rencontre un tel accueil, alors çà commence à bien faire..quant aux orphelins d'auteuil, je crois que c'est une association typiquement parisienne,
on n'a pas ça ici, mais bien d'autres tout aussi méritantes.bonne semaine petit pois..



nanou 18/09/2010 20:27



je pense personnellement que cela vient de  l'encadrement de ces personnes qui  n'est pas au top, c'est vrai qu'ils sont cabossés, avec peu d'enseignement, mais si on veut les réinsérer
il faudrait leur donner un minimum de cours de politesse, pour qu'ils puissent recevoir des autres - car pour recevoir il faut aussi donner - 


bonne soirée


bises


nanou


 



Pamina 20/09/2010 09:58



je pense que, lorsqu'ils sont accueillis dans une communauté, on doit les "briefer" un minimum sur l'accueil des personnes qui se déplacent parfois de loin pour donner des affaires en bon état,
le minimum serait d'appliquer ces simples règles, on ne leur demande pas de faire de grandes phrases, bonjour, merci, ça suffit...bonne semaine



brigitte 18/09/2010 20:19



Coucou, entierement d'accord avec toi


Maintenant je donne au centre social. Les bénévoles font une braderie tous les mois; l'argent récolté sert pour les jouets de noel entre autre



Pamina 20/09/2010 09:56



c'est une bonne idée aussi, j'ai trouvé à peu près le même genre d'assoc.à 4km d'ici..j'ai contacté la responsable pour aller y déposer d'autres choses



MARTINE 18/09/2010 20:11



 


Chez EMMMAUS nous sommes tres tres loin des objectifs de départ fixés par L Abbé Pierre qui doit se retourner et se retourner encore dans sa tombe.


EMMAUS = GROS BUSINESS



Pamina 20/09/2010 09:54



voilà tu as mis le doigt sur ce que je pense, mais à travers tous vos commentaires, je vois que certaines trouvent mon comportement peu charitable., tant pis, je ne suis pas une bonne soeur, tout
le monde a ses problèmes, moi aussi, ce n'est pas pour ça que je vais faire la g...à tout le monde.



tanki 18/09/2010 20:07



Le manque de savoir-vivre se vit au quotidien, certains compagnons sont marqués par leur passé, il faut apprendre à passer sur ce genre de comportement.


La communauté Emmaüs applique aussi une gestion drastique de son personnel, certains vont maintenant connaître certainement des soucis au quotidien ...


Enfin, au dépôt ou en salle de ventes, ils affrontent aussi des comportements difficiles. Je ne cherche pas à excuser ce monsieur, je pense aussi que l'éducation et l'empathie à l'égard de son
prochain ne sont pas innés chez tout le monde ;) :) ! Personnellement, j'y vais moins ...



Pamina 20/09/2010 09:53



CQFD, j'aurais aimé continuer à contribuer à leur quotidien, mais comme cela fait plusieurs fois que je rencontre ce comportement, ça commence à bien faire, mon empathie s'arrête là, je veux bien
les comprendre, voire les apprécier, certains ont sûrement des plaies morales encore à vif, mais il faut avouer qu'avec un accueil pareil, on n'a pas envie d'en faire plus, je ne suis pas bonne
soeur.



myrtille 18/09/2010 19:46



Certaines personnes ont été malmenées par la vie, et dans leur vie. Certaines depuis leur enfance n'ont
pas eu la chance d'apprendre à dire bonjour, ils n'avaient d'ailleurs pas le droit de parler. Il faudrait avoir connu la même chose pour comprendre. L'Abbé Pierre dans son immense générosité
l'avait compris. En donnant la chance de connaître une vie meilleure à un grand nombre de ces personnes, un bon pourcentage d'entre elles, les moins abîmées, retrouvent le goût à la vie,
apprennent un métier, trouve un emploi, et leur dignité. Les autres pansent leurs blessures si profondes qu’elles ont beaucoup de mal à cicatriser. Et on a le droit de croire au miracle, car des
miracles chez Emmaüs, il y en a.


Quand on dort la nuit dans un lit, à l'abri des courants d'air, comment peut-on comprendre la peur qui
serre le ventre de celui qui dort dehors dans le froid, l'humidité et le danger permanant. Le terme "sans abri" prend là toute sa signification au sens propre comme au figuré. Dans un tel
contexte, la dignité on la perd vite.


La générosité, c'est donner, ce n'est pas attendre un merci en récompense. 



Pamina 20/09/2010 09:49



j'ai une réputation de généreuse (voire de bonne poire), mais je n'ai pas admis cet accueil et le "faites le vous-même", ce n'est pas parce que la vie ne vous a pas fait de cadeau qu'il faut être
désagréable avec tout le monde, surtout avec des personnes qui vous offrent de quoi vivre et travailler, je maintiens que leur vie n'est pas une excuse à leur comportement.



Terlicoton 18/09/2010 19:09



Oh oui ma belle , j'en ai fait les frais aussi


Alors maintenant je donne ailleurs


Gros bisous


béa



Pamina 20/09/2010 09:46



tu n'es pas la seule d'après ce que j'entends autour de moi. moi aussi je donnerai ailleurs.



rolande57 18/09/2010 18:50



coucoyu eh bien tu as bien raison ,moi j'aurais meme ^lus déballé le reste ,je serais repartie


bisous



Pamina 20/09/2010 09:46



je n'y ai pas pensé, mais tu as raison.