Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paminatelier.com Tutos gratuits de couture et autres

Les tabliers de nos grand-mères..




Vous souvenez-vous du tablier de vos arrières grand-mères ?

Le principal usage du tablier était de protéger la robe du dessous, mais en plus de cela il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau, il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants, et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses sales.


1955 – mes arrières grands-parents . Mon arrière grand-mère pose  avec son fameux tablier.

Depuis le poulailler, le tablier  servait à transporter les œufs, les poussins à réanimer, et parfois les œufs fêlés qui finissaient dans le fourneau.

Quand les visiteurs arrivaient, le tablier servait d’abri aux enfants timides.
Quand le temps était frais, elle s’en couvrait les bras.
Ce tablier faisait aussi office de soufflet, agité au dessus du feu de bois. C’est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine.

Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légume, après que les petits pois avaient été  ramassés, il portait les écosses jusque sur le tas de fumier.
A l’automne, il servait à ramasser les pommes tombées de l’arbre et les champignons.

Quand un visiteur arrivait de façon impromptue, c’était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

A l’heure de servir les repas, la grand-mère allait sur le perron agiter son tablier et les hommes aux champs savaient aussitôt qu’ils devaient passer à table.
La grand- mère  l’utilisait aussi pour poser la tarte sortant du four sur le rebord de la fenêtre pour qu’elle refroidisse.

Années 1930 –toute  la famille pose en tablier. Cela ne serait venu à l’idée d’aucune d’entre elles de l’enlever pour la photo…

Remerciements :

Je remercie ma voisine Elisabeth de m’avoir envoyé ce texte plein de nostalgie, ainsi  que ma mère qui a fouillé les archives familiales à la recherche de photos –prises de près- de sa grand-mère et de ses tantes, - c'est  elle, la petite fille au premier plan.

Ces personnes étaient loin de penser qu’un jour, elles et leur tablier feraient le tour du monde au moyen d’internet : Un petit coucou à elles si elles me voient.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Votre reportage est très émouvant ! Merci de le faire partager...
Répondre
P
Mais de rien, cet article est ancien, mais n'a rien perdu de sa nostalgie..
U

j'aime bien ces souvenirs qui sont aussi les miens...


j'ai vu l'autre jour un Patchwork évoquant les tabliers de nos grand mères, j'aimerais en faire un à ma façon mais savez vous où on peut encore trouver des vieux tabliers de grand mère ?
Répondre
P


Bonjour,


 


Je pense que vous pouvez en trouver dans les vide-grenier  (bonne chance!), chez Emmaüs ou chez les brocanteurs, mais je suppose que celles et ceux qui possèdent encore ce genre d'article
les garde en souvenir ou bien les revendent au plus offrant...Pourquoi ne pas vous en faire un ? vous pouvez trouver du coton -(fond noir petites fleurs forcément) et vous inspirer des tutos de tabliers que j'ai fait paraitre les années précédentes..bonne chance!



B


Bonjour!...


 


Je tombe ici tout à fait par hasard!...et je vois mes arrières grands parents en photo!!!


Le monde du web est petit!..votre site est très agréable!...


Je ne sais qui vous êtes, mais il semble que nous ayons des liens de parenté.


Ma grand mère s'appellait magdelaine, mariée à gaston beilleau...et ma petite maman se prénome andrée...


Je vous souhaite une bonne continuation


Emmanuel



Répondre
P


ça alors! je suis la petite fille de raymonde sionneau, épouse percis,  donc c'est aussi mon arrière-grand-mère, et côté Beilleau, je connais Madeleine  qui est nièce de ma grand-mère,
(dont la maman s'appelait aussi madeleine beilleau, ), ma mère s'appelle Colette , est la soeur de Geneviève (percis), c'est sûr que nous sommes de petits cousins j'ai entendu parler d'Andrée par
ma grand-mère.. à très bientôt j'espère le web fait des mirâcles!!vous pouvez me joindre par le biais du formulaire
contact, je serais heureuse de discuter avec vous..



V


Félicitations à l'internaute qui a écrit ce texte, c'est tout simplement magnifique, et tellement vrai, rien n'a été oublié, merci de tout coeur



Répondre
P

oh oui c'est magnifique, cela fait revivre des moments enfouis dans nos mémoires, du temps ou nous nous contentions des choses simples .


C

J'ai lu ces deux textes avec beaucoup d'émotion.
j'ai revu mes grand-mères et leurs tabliers qui leur servaient, c'est vrai, à tant de choses, des images qui remontent à la surface :-)


Répondre
P


Moi aussi j'ai été émue de revoir ces photos, mon arrière grand mère qui pose avec mon arrière grand père est décédée en 1970, on m'a rapporté que vers la fin de sa vie, ses filles avaient réussi
à lui faire retirer son tablier lorsque ce n'était pas nécessaire, j'imagine que ça n'a pas dû être facile...Merci de ta visite et bon dimanche.



M

J'ai beaucoup aimé... Merci


Répondre
P

petit clin d'oeil à nos ancètres, ils le méritent bien. @+


L

J'adore les anecdotes des anciens....


Répondre
P

alors je vais reprendre les notes prises dans les années 70 lorsque j'avais fait parler ma grand-mère sur son enfance.


M

Que dire de plus émouvant que ces compliments sincères que je viens de lire ..
 si ce n'est une petite larme d'émotion !! 

les photos d'antan nous ramènent tous à de bons souvenirs . C'est une idée merveilleuse .

  c'est vrai qu'elle est bien mignonne ta maman avec son sourire malicieux .


Répondre
P

ben tiens!! manquerait plus qu'elle morde!


L

Interroge ta maman pendant qu'il en est encore temps. Après, ce sera trop tard et l'histoire de ta famille va disparaître. 
Ma mère nous racontait que la fin de l'été venue, ma grand-mère l'envoyait glaner les pommes de terre, le blé..... et même tien, le soir du 5 décembre, ils devaient tous éplucher et
laver les légumes pour le baudet de Saint Nicolas. (dans le nord et dans l'est, la st nicolat est aussi importante que noël). Et puis le 7 décembre, ma mère se rendait compte que St Nicolas
n'avait pas pris les légumes et que ma grand-mère avait son travail d'épluchure fait pour un petit moment ! (mdr) 


Répondre
P

c'est déjà fait, et j'ai même interrogé ma grand mère au point qu'à une époque, l'écriture d'un livre sur sa vie m'avait effleuré, peut être, puisque cette rubrique à l'air de plaire,
raconterais-je de temps en temps des anecdotes de son enfance qui n'a pas été drôle.


L

Très bel article. Ça fait du bien d'entendre parler des aïlleux.
Ils en ont tellement fait.


Répondre
P

oui, je ne sais pas si on aurait le courage de vivre comme nos arrières grand mères: entre les  grossesses à répétition, la lessive au lavoir et tout le tintouin..elles en ont vu les pauvres,
et non qui nous "pignons" dès que le micro-onde tombe en panne..


S

merci pour ce moment d'emotion ,je nai connus ma grand mere quavec son tabier dailleur je le visualise encore c'etait pas dans les année 50 mais 80 ben oui je suis une jeunette ihhihi n'empeche
quelle le quitté jamais dailleur je serais bien incapable de dire comment elle shabillé en dessous ...bonne soiréé


Répondre
P


Sur les photos, il s'agit de mon arrière grand-mère, ma grand-mère, elle, née en 1904 a peut être porté le tablier dans sa jeunesse, mais vers la fin de sa vie elle était devenue plus coquette et
avait de jolies robes-tabliers, elle ne mettait qu'un demi-tablier pour faire sa vaisselle et l'enlevait après.



S

Vraiment très émue à la lecture de ce magnifique texte. Ah ! les années 50...
Je confirme que ma grand-mère et arrière-grand-mère maternelle avaient un tablier du dimanche pour aller à la messe. Amusant, chaque province est différente, car chaque jour à midi pile, ma
grand-mère criait "Toine" à mon grand-père (Antoine) qui était dans les champs voisins... Ils parlaient laplupart du temps en patois Corrézien entre eux et avec mes parents. J'ai baigné dès ma
tendre enfance dans ce dialecte. A 12 ans je comprenais parfaitement ce patois..... Je ne l'ai jamais parlé ! Souvenir - souvenir !! Merci Pamina


Répondre
P

oui ça fait du bien  de temps en temps de se replonger dans ces années là, où tout n'était pas basé sur le fric.


E

Les photos que tu as trouvé sont magnifiques . Elles illustrent tellement bien ce superbe texte


Répondre
P

merci Elisabeth,  ce beau texte que tu m'as envoyé meritait bien quelques recherches.


T

Tiens tantôt je pensais à ma grand-mère paternelle qui avait toujours un tablier , elle avait celui pour les travaux lourd, celui pour quand elle restait dans la maison et il y avait aussi le
tablier du dimanche
C'est drôle comme une photo ravive des souvenirs
Gros bisous et merci pour ce beau moment
Béa


Répondre
P

hihi..les grands esprits se rencontrent, je ne me souviens pas moi, si elle avait un tablier du dimanche, mais surement oui..pour aller  à la messe..


L

Ben, elle est mignonne hein, ta maman. Apparemment, c'était l'été !


Répondre
P

oui j'attends de savoir qui sont les autres personnes..


T

un bien bel article que celui des tabliers de nos grand mères , merci Pamina pour ce petit moment de nostalgie. bonne soirée . bises et clic


Répondre
P

merci à toi, c'est une nouvelle rubrique, mais de temps en temps, entre deux tutos, j'évoquerai qq souvenirs de l'autre siècle .


G

ohlalala!!!merciiiiiiiiiiii

Que de souvenirs remontent à la surface!!!!

bises


Répondre
P

oh oui. j'en aurais d'autres pour plus tard, je fais un petit intermède de temps en temps entre 2 tutos, pour changer un peu.


M

belle histoire qui nous rappelle que nos grand mère avaient toutes des tabliers. et que l'on devrait relancer la mode des tabliers pourquoi pas fleuris en liberty
bisous

Moune


Répondre
P

oh oui en lin et liberty mes matières préférées!


S

J'ai déjà lu ce texte sur un blog, et je l'adore, je ne m'en lasse pas !!!
Bonne soirée !


Répondre
P

moi c'est la première fois que je le reçois je l'ai trouvé très beau, très réaliste, on a toutes connu ça.


C

c'est très émouvant, et le texte et la photo!
j'ai des ancienne photos ainsi!
merci Pamina!Beau cadeau que tu nous fait là!
claire


Répondre
P

j'espère pouvoir vous apporter d'autres témoignages..


L

Bouhhhhhhhh c'est trop beau! ton texte, tes photos.....
Le tablier était un vêtement et sans doute au dela de l'utilité ce serait elles trouvées nues sans lui
Merci Pamina pour ce petit moment de partage        


Répondre
P

pleure plus Lali, c'est vrai que le tablier était aux arrières grand-mères ce que sera le chapeau à leur fille dans les années 30 sous l'influence de la mode. elles n'allaient plus p...er sans leur
chapeau!!